Guide d’achat : comment choisir son stylo ?

Guide d’achat : comment choisir son stylo ?

 31/08/2023  3 min

Toujours à portée de main, le stylo est un outil indispensable et incontournable au quotidien. En rendez-vous, au travail ou à la maison, il est utile en toutes circonstances. 

Parmi tous les stylos existants, difficile de savoir lequel nous correspond le mieux. Le stylo idéal doit permettre une écriture confortable et être adapté à l’écriture de chacun. 

Voici donc un article pour vous guider dans votre choix personnel.  

Les différents types de pointes

> La pointe conique, pour de longues écritures

  • Le stylo à bille, comme son nom l'indique, dispose d’un mécanisme à bille. C'est une véritable révolution : de par le mouvement circulaire de sa bille se rechargeant en encre, il élimine ainsi le problème de l’encre qui coule, des bavures et des tâches. D’autre part, l’encre visqueuse, fabriquée à base d’huile, sèche beaucoup plus vite.

Les + 

Sa durée de vie est largement supérieure aux autres stylos. Les écrits réalisés avec un stylo bille dureront bien plus longtemps et seront plus résistants à l'eau. De plus, l’encre protégée par la bille ne tâche pas.

Les - 

Le stylo à bille est moins fluide. Il peut lui arriver de créer des amas d’encre ou de sécher. De plus, la pointe exerce une résistance plus grande au glissement sur le papier, ce qui peut provoquer une calligraphie plus épaisse et plus dense, mais moins saturée.

  • Le stylo roller, né de la nécessité de créer un outil plus fin qu’un stylo à bille, glissant sur le papier avec la douceur d'un stylo plume. Par conséquent, la pointe du roller est fixe, ce qui rend l'expérience d'écriture beaucoup plus fluide. 

Les +

L’écriture est généralement plus fluide, puisque le stylo roller exerce moins de pression que le stylo à bille. Le résultat est plus élégant.

Les -

Le risque de dessèchement de l'encre augmente si le roller n’est pas bien fermé. À l’instar du stylo-plume, elle est également sujette aux bavures.

> La pointe plume, pour une écriture pleine et déliée

  • Le stylo plume est l'élément d'écriture le plus classique et traditionnel : il possède une plume au niveau de la pointe, permettant un flux d’encre en continu. Alimenté par une cartouche d’encre remplaçable, il est un atout à l’amélioration de votre écriture.

Les +

Grâce aux différentes variétés de plumes et de pointes qu'offre cet instrument d'écriture, les possibilités calligraphiques sont multipliées et, considérant la pression exercée, l’utilisateur peut déterminer l'épaisseur de la ligne sur le papier. Le stylo plume offre une expérience d'écriture lisse et fluide, de par sa plume qui glisse facilement sur le papier.

Les -

Même le meilleur stylo-plume du monde aura tendance à baver et il arrive que la cartouche d’encre puisse fuir. Il est donc recommandé de s’équiper de papier buvard afin d’éviter de tâcher vos documents.

> La pointe feutre, pour une écriture large 

  • Le stylo feutre est équipé, comme son nom l’indique, d’une pointe en feutrine imbibée d’encre à base d’alcool.

Les +

Le stylo feutre permet d’offrir une infinité de couleurs et de mines différentes, ce qui fait de lui le stylo préféré des enfants et des créatifs.

Les -

Le stylo feutre tolère mal une longue exposition à l’air libre, d’où la nécessité de replacer le capuchon rapidement afin d’éviter que la pointe ne s’assèche. D’autre part, il n’est pas toujours adapté à l’écriture, surtout si vous avez une écriture plutôt fine.

Les différents types d’encres 

> L’encre liquide

Malgré un temps de séchage légèrement plus long, l’encre liquide permet une écriture en toute fluidité, de par son débit constant et régulier ainsi que sa forte intensité de couleur. 

> L’encre en gel

Grâce sa forte intensité en couleur et son temps de séchage plus court que l’encre liquide, l’encre en gel garanti une écriture sans pâtés ni efforts. 

> L’encre standard

En dépit de sa plus faible intensité de couleur, l’encre standard est idéale pour de longues écritures, grâce à son format économique et indéformable

Le confort d’écriture

En fonction des besoins, il existe de nombreux attributs rendant l’écriture plus confortable d’une personne à l’autre. 

  • La largeur d’écriture qui peut être fine, moyenne ou plus large. 
  • La forme du stylo, pouvant être ronde, hexagonale ou encore en triangle.
  • La zone de préhension avec une surface antidérapante ou non.
  • Les caractéristiques du stylo : rétractable, à clip, visibilité du niveau d’encre, système antifuite…

Alors, quel stylo et pour quelle utilisation ?

Choisir le bon stylo, c’est assurer sa meilleure écriture possible. En fonction du support, mais aussi de la souplesse de la main, des habitudes d’écriture et du rendu attendu, le choix du stylo n’est pas anodin. 

➡️ Pour un effet traditionnel, appliqué et même artistique, le stylo plume est le meilleur instrument d’écriture à votre portée. Pour libérer son encre et fonctionner correctement, il faut faire preuve d’application pour le positionner soigneusement. Pour un bon travail de calligraphie, l’utilisation de papier avec un grammage au moins compris entre 120 à 160 g/m2 est nécessaire, et ce pour éviter que l’encre ne traverse.

➡️ Si vous optez pour un stylo à bille, il s’utilise sur presque tous les papiers. Celui-ci demande à la main d’exercer une certaine pression pour bien marquer. C’est l’outil à privilégier pour un rendu infalsifiable, de par son encre quasiment impossible à effacer sans abîmer le papier.

➡️ Entre les deux se trouve le stylo roller. Ses lignes sont suffisamment élégantes pour être comparées à celles du stylo plume, tandis que sa facilité d’utilisation est supérieure à celle du stylo à bille. Ses avantages en font un bon stylo, particulièrement pour les amateurs d'écriture, les étudiants et les enfants apprenant à écrire.

Vous avez aimé notre article ?